Slideshow

Get the Flash Player to see the slideshow.

Land Art & projets événementiels

Le Land Art, une forme d’art contemporain…

Qu’est-ce que le Land Art ?
Ce courant artistique est apparu dans les années 60, porté par des artistes qui, sortant des ateliers, des galeries et des musées, ont voulu travailler avec et dans la Nature.
Le Land Art est avant tout un concept en harmonie et en dialogue avec le monde naturel.
Par conséquent, cette forme d’art utilise le milieu naturel comme support d’expression, le travail de l’artiste consistant à intervenir sur l’espace et sur des composantes du paysage et de la nature, et comme médium, les matériaux utilisés étant ceux de la nature (bois, terre, pierres, sable, rochers, eau, relief, phénomènes naturels…).
L’installation évolue avec le temps jusqu’à éventuellement sa biodégradation ou son
érosion : cette forme d’art s’inscrit donc dans une temporalité, interrogeant notre relation à l’éphémère, à la durabilité, à la fragilité et à la force de Mère Nature.

cailloux alpins

Ouroboros Team et le Land Art
Pour le collectif Ouroboros Team, le Land Art est une forme d’art redéfinissant le rapport de l’homme à la nature et invitant à l’action collective citoyenne.

Ouroboros Team décline sa conception du Land Art selon les paramètres suivants :

Un symbole : l’Ourobouros
Depuis les Mayas jusqu’aux alchimistes à travers toutes les civilisations et le temps, ce serpent qui se mord la queue est le symbole de l’autorégulation de la nature et de la vie.

jordanie oued rom

Un art témoin
L’œuvre est motivée par le désir d’agir sur une situation, une problématique environnementale, ou la nécessité d’exalter les acteurs, de promouvoir des valeurs communes.

Redéfinir le rapport homme/nature
Installer l’art dans la nature, c’est créer un art vivant, en mutation permanente, en proie aux aléas du hasard et abandonné à la volonté de la nature et de ses phénomènes physiques. C’est une manière de rendre à la nature ses droits en dénonçant la prétention humaine d’un contrôle absolu sur les ressources naturelles. Éloge de l’éphémère, du nomadisme, du déplacement perpétuel, du détachement, cette démarche redéfinit le rapport de l’homme à la nature, un rapport en harmonie avec les lois universelles qui la régissent et que l’on retrouve dans la sagesse des peuples primitifs.

Un art environnemental
Le collectif veut porter un autre regard sur les conséquences de nos sur-consommations.

Israël Jaffa
Projet Israël Jaffa

Le besoin d’ouvrir les frontières et les territoires
Les artistes pratiquent un art dont le sens émerge essentiellement du contact avec le sol et la surface terrestre.
Ils considèrent la planète entière comme un atelier, un lieu de création et de contacts permanents avec les peuples rencontrés.
Par le biais de leur partenariat avec les Agences Spatiales des pays concernés, les artistes établissent un rapprochement entre l’Art et la Science en utilisant l’une des technologies humaines les plus avancées, le satellite, pour interroger l’avenir d’une économie mondiale et de ses conséquences sur notre planète.
La photo satellite comme représentation de l’oeuvre sert la volonté des artistes de considérer la Terre comme un vaste atelier, ignorant les frontières pour rassembler les Hommes autour d’une cause commune et urgente.

Egypte Sinaï
Localisation par google du projet Egypte Sinaï